Le socle de la pédagogie

 

  • Qui est Maria Montessori ?

Le Docteur Maria Montessori est née en Italie, le 31 août 1870. Elle fut la première femme italienne à obtenir un doctorat en médecine en 1896.

Les  premières années de la vie sont primordiales : le milieu éducatif dans lequel évolue l’enfant -  milieu social, familial et scolaire - détermine les caractéristiques fondamentales de sa personnalité.
C’est pourquoi il faut lui offrir la possibilité d’épanouir au maximum ses différentes sensibilités dans un cadre adapté à  ses besoins psychologiques.

En janvier 1907, elle ouvre sa première école, dans un quartier populaire de Rome : une école qu'elle baptise 'Maison des Enfants'.

En 1913, elle organise ses premiers cours internationaux pour la formation des enseignants.

De ses expériences pédagogiques, Maria Montessori a tiré des conclusions globales : l'intelligence de l'être humain se développe à partir de l'expérience concrète, du mouvement et des sens.

Elle finit sa vie en Hollande. Elle meurt en 1952, à l'âge de 82 ans.

 

 

 

  • Avec les périodes sensibles : c’est facile !

Ce sont des périodes passagères, transitoires ; elles se limitent à l'acquisition d'un caractère déterminé grâce à l esprit absorbant de l’enfant. Une fois le caractère développé, la « sensibilité » cesse. Il est donc primordial que l'ambiance (l'environnement) offre au bon moment à l'enfant les moyens de se développer en utilisant ces périodes sensibles. Il s'agit de :

  • la période sensible du langage
  • la période sensible de la coordination des mouvements
  • la période sensible de l'ordre
  • la période sensible du raffinement des sens
  • la période sensible du comportement social
  • la période sensible des petits objets

Selon Maria Montessori, « si l'enfant n'a pu obéir aux directives de sa période sensible, l'occasion d'une conquête naturelle est perdue, perdue à jamais ». Pendant ces périodes sensibles, l'enfant assimile telle ou telle acquisition. Si l'enfant est aidé à ce moment précis, l'apprentissage se fait en profondeur. Mais si l'enfant ne trouve pas les éléments (dans l'ambiance et le matériel) qui répondent à son besoin du moment, la sensibilité s'étiolera progressivement.